UD FO 35

L'édito du dernier numéro

SYNDICALISTES !

Indéfectiblement attachés à la charte d’Amiens de 1906, nous sommes syndicalistes et considérons que c’est sur le terrain social que la lutte de classe s’exprime. Et c’est sur ce terrain que nous entendons rester. Celui des revendications décidées et exprimées en toute clarté dans les instances.

Le 26 novembre dernier, la Commission Exécutive de l’Union Départementale a défini en toute indépendance son analyse, son cahier de revendications et a décidé d’un rassemblement devant la préfecture le 9 décembre pour exiger l'augmentation générale des salaires, pensions et minima sociaux.

En cela, nous avons fait notre travail modeste mais déterminé de syndicalistes.

Dans le même esprit, l’UD était aux cotés ces derniers jours de nos camarades de Carrefour, pour leur emploi et conditions de travail, des salariés du médico-social pour les 183 euros pour tous, des salariés du transport… Comme nous sommes aux cotés des hospitaliers, des enseignants, des territoriaux, des retraités ou des privés d’emploi.

Être aux cotés de nos militantes et militants, rassembler les forces des travailleurs du public comme du privé, être l’outil au service exclusif des intérêts matériels et moraux de ceux qui n’ont que leur force de travail pour vivre, voilà notre fil à plomb.

Nous ne nous calons sur aucun calendrier politique, nous ne suivons aucune mode sociétale, nous sommes internationalistes et nous combattons la haine, la peur et les replis identitaires.

Instruits par notre histoire, nous essayons de construire notre avenir avec une pensée libre.

Nous écoutons le cœur du monde battre et nous luttons pour qu’il soit à notre rythme, celui des nouveaux jours heureux.

Syndicalistes nous sommes, syndicalistes nous resterons ! Je vous souhaite une excellente fin d’année, avec des rires et du bonheur.


"VIVE LA VIE, VIVE LA SOCIALE !
VIVE LA CGT FORCE-OUVRIÈRE !"

 

Rennes, le 13 décembre 2021, Fabrice LERESTIF, Secrétaire Général