UD FO 35

L'édito du dernier numéro

Comme les orques !

Il y a quelques jours, au large de l’île d’Hokkaidō, au Japon, des orques se sont retrouvées coincées dans les glaces. Difficile pour elles de sortir la tête de l’eau pour respirer. La situation semblait critique voire désespérée mais ces orques ont fait bloc, ont tracé ensemble une voie et trouvé une issue.

Lucides, soudées et combatives elles nous ont montré que seuls les combats que l’on ne mène pas sont perdus d’avance.

Allons-nous, syndicalistes indépendants de la charte d’Amiens, savoir faire bloc aussi, briser les glaces de la résignation et de la division pour enfin se donner les moyens de faire respirer le monde du travail dans les villes comme dans les campagnes ?

Assez de régression sociale et démocratique. Assez d’arrogance des puissants de ce monde et de leurs pions politiques qui nous étouffent et nous amènent dans le mur de la honte.

Nous ne voulons pas comme l’écrivait Stefan Zweig en 1942 être les témoins « de la plus effroyable défaite de la raison et du plus sauvage triomphe de la brutalité » mais être les acteurs de nouveaux jours heureux.

Cela passera obligatoirement par la résistance et l’organisation à la base, tant il est vrai que les bureaucraties nous impuissantent. Retrouver les fondamentaux du syndicalisme : Fédéralisme, respect des mandats, indépendance.

La tâche est rude, ne nous le cachons pas et notre responsabilité immense.

Celle de redonner espoir aux travailleuses et travailleurs, à la jeunesse, de bousculer les appareils s’il le faut et de nous donner collectivement de l’air comme les orques.

 


Vive la vie, vive la pensée libre, vive la sociale !
Vive la cgt Force-Ouvrière !

 

Rennes, le 19 février 2024, Fabrice LERESTIF, Secrétaire Général